Suduiraut 2005

La robe se présente sous un or assez clair.
Le nez est assez ouvert, sur les agrumes, le miel, avec un peu de rôti.
L'attaque est grasse, avec une belle liqueur, qui s'atténue grâce à une certaine fraicheur mais reste trop présente en fin de bouche.
A attendre impérativement pour que les sucres se fondent pour qui, comme moi, n'aime pas les liquoreux "too much". 16 / 20 quand même pour son potentiel.

Clos Haut-Peyraguey 2007

La robe est or clair
Le nez est très intense et expressif, d'une grande complexité : miel, brioche, patisserie, caramel.
L'attaque est sur la finesse, puis le vin prend de l'ampleur, avec un festival de saveurs, les mêmes qu'au nez auxquels viennent se joindre des agrumes. Très belle élégance, aucune sensation de sucrosité trop forte.
Un beau bébé qui promet ! 17 / 20 mais (beaucoup) plus dans 10 ou 20 ans.

Lafaurie Peyraguey 2002

La robe est d'un or soutenu.
Le nez montre une belle intensité, avec du miel, du fumé et du rôti.
Belle attaque dense sur les fruits confits, mais c'est la fraîcheur qui prend rapidement le dessus et qui lui donne une superbe allonge, avec une finale épicée.
Un vin qui a presque atteint son plateau d'apogée et qui devrait y rester longtemps. 16,5 / 20

Coutet 2006

Terroir : terres argileuses très froides;

La robe est d'un or soutenu.
Très beau nez, intense et d'une finesse remarquable, très floral, avec de la bergamote sur un fond miellé.
En bouche, c'est le magnifique équilibre qui impressionne, avec de la rondeur, une liqueur qui tapisse la bouche sans l'alourdir. La finale montre une belle longueur et se révèle d'une grande pureté.
On n'est pas sur un grand millésime, c'est ce qui permet sans doute de l'apprécier si jeune, mais c'est un très beau vin : 17,5 / 20 !

Climens 2002

100 % sémillon.

La robe est d'un or soutenu..
Le nez est envoutant sans être puissant, avec du miel, des fleurs et un beau fruité (coing).
La bouche dévoile une puissance magnifique, avec une minéralité présente qui équilibre le vin, le soutient, et le rallonge tout en le rafraîchissant. La finale est magnifique de complexité (caramel, épices, agrumes) et de longueur (pas loin de 30 s !).
Un grand vin : 18,5 / 20