Pol_Roger.jpg

Brut réserve

1/3 de chaque cépage, 10 g / l, vieillissement de 4 ans.

La robe présente un or très clair et des bulles fines.

Le nez est ouvert, sur des notes briochées, voire de pâtisserie, avec du grillé et des fruits blancs, le tout dans un style très légèrement oxydatif.

La bouche est fruitée, sur la pomme verte, ce qui donne une impression de fraîcheur, mais une certaine rondeur est bien présente. La finale est intéressante, partagée entre acidité et une légère amertume.

Un Champagne classique d’apéritif : 15 / 20.

Pure Brut

1/3 de chaque cépage, vieillissement de 3 ans.

Peu de différences à l’œil avec le Brut réserve.

Le nez est intense, alliant des notes fruitées et acides (pomme verte, citron) et minérales (craie).

La bouche est tendue, d’une rectitude et d’une droiture incroyables, comme jamais je n’en ai trouvées dans un Champagne. On retrouve en finale les arômes de pomme verte et de citron du nez.

Un Champagne de grand caractère : 16 / 20. Je ne suis pas sûr que sa meilleure place soit à l’apéritif, peut-être avec une terrine de poisson.

Blanc de blancs 2002

La robe est or pale, les bulles sont rares et très fines.

Le nez est assez ouvert, sans plus, mais d’une belle finesse, marqué par les fleurs blanches.

En bouche, la minéralité et la finesse dominent, avant une finale très persistante sur de beaux amers nobles et intenses.

Un beau vin pour un beau plat de poisson en sauce : 16 / 20.

Brut Vintage 2002

60 % de pinot noir, 40 % de chardonnay.

Décidément, nous sommes gâtés avec ce magnifique millésime !

La robe est bien dorée, parée de bulles extra-fines.

Le nez est très intense : tour à tour ce sont les fruits secs, le miel et les fruits blancs qui apparaissent.

La bouche est opulente, presque grasse à l’attaque, avec une belle ampleur en milieu de bouche, une finale très fraîche et de longueur notable, marquée par la vivacité mais avec une matière encore très prégnante.

Un très beau Champagne pour la table : 17 / 20.

Sir Winston Churchill 2000

Pas de valeurs très précises sur l’assemblage , mais une très grosse majorité de pinot noir.

La robe présente un or moyen et des bulles extra-fines.

Ce n’est pas l’intensité du nez qui frappe mais sa très grande élégance et sa belle complexité : fruits blancs, fruits secs, notes briochées et épicées, touches de sous-bois.

La bouche est d’un équilibre remarquable entre chair, fruit, tension et extrême finesse de la bulle. La très belle finale est toute en longueur et en élégance.

Un grand vin, tout simplement : 18 / 20.

Brut rosé 2004

La robe est d’un beau rose saumon orangé.

Le nez est intense, le premier nez sur le sous-bois puis les petits fruits rouges (fraise, groseille) apparaissent, ainsi que quelques notes fumées.

La bouche est équilibrée, d’un fruité de classe, avec une finale suave, fraîche et salivante à la fois.

16,5 / 20.